203 514 visites 1 visiteur

Angélique Magniez a sorti le grand jeu

25 septembre 2017 - 16:24

Au terme d'une rencontre plus que spectaculaire, les filles du Grand Calais verront le prochain tour de la Coupe de France. Après un match nul 3-3, le groupe de Christophe Protin s'est imposé aux tirs au but, sur le score de 3 à 1.

Dès le coup d'envoi, les Calaisiennes se procurent quelques tentatives, grâce à Lenot (2e), Pinot (3e) ou encore Magniez (5e). Peu avant le premier quart d'heure, c'est Bailly qui ouvre la marque en ajustant la gardienne audomaroise (1-0, 13e). Sur la relance, Lenot est toute proche de doubler la mise. Grâce à une puissante frappe, Péron aura aussi sa chance (17e). Peu avant la vingtième minute, la partie va basculer. Sortie à la rencontre d'une adversaire, Bacué se fera injustement expulser (18e). Sans hésiter, Magniez prendra place dans la cage pour le reste des débats. Une main de Saint-Omer obligera l'arbitre à désigner le point de pénalty. Follet repoussera le tir de Féver avant de récidiver face à Péron (27e). Partie à l'extrême limite du hors-jeu, Decool se ratera face à Magniez (32e). Juste avant la pause, la tête de Lenot, sur un centre de Ranson, ajoutera le second but calaisien, au grand soulagement du public (2-0, 46e).

Au retour des vestiaires, Saint-Omer va se montrer beaucoup plus dangereux. Le score sera réduit grâce à Decool (2-1, 47e) avant qu'Arnout ne pousse le ballon pour égaliser (2-2, 53e). A l'heure de jeu, Calais pense encaisser un troisième but, par l'intermédiaire d'Arnout. C'est la transversale qui déviera le ballon sur la ligne, à la déception grande du banc de Saint-Omer (60e). Les visiteuses ne cesseront pas d'y croire et menacent encore le but calaisien, en se heurtant à la gardienne (63e) et à son poteau (66e). La motivation finira par payer pour Saint-Omer. Arnout se présente, totalement seule, pour tromper Magniez (2-3, 76e). La stupéfaction calaisienne ne durera que quelques instants avec l'égalisation de Vanseveren (3-3, 77e). Une dernière offensive des visiteuses ne changera rien à la situation (89e).

La loterie des tirs au but décidera du sort de la confrontation. Cela débute mal avec un échec de Willems et une transformation de Vercruysse. La tendance va s'inverser, en faveur de Calais. Pagniez, Lenot et Péron réussiront leur essai. Auteure de plusieurs beaux arrêts, Magniez va encore faire mal en repoussant les frappes de Descamps et Debryune avant que Demeulaere n'envoie le ballon au-dessus de la transversale pour le plus grand bonheur du public et du club calaisien.

"Nous n'avons pas livré un grand match. Cela a été très compliqué. Nous avons été perturbées avec l'expulsion de Laure. A ce moment, je n'ai pas hésité une seule seconde. J'ai pris les gants et j'ai donné le meilleur de moi-même, dans la cage" réagit Angélique Magniez.

Photo réalisée par Michel De Smedt

Commentaires

A L' AFFICHE

Affichette academie 4-6 ans juin.jpg